Le biopropane

La possibilité de rendre le propane encore plus vert est maintenant à nos portes, avec l’élaboration du biopropane. Celui-ci permet de réduire l’empreinte carbone, et génère 80 % moins d’émissions de gaz à effet de serre et est polyvalent et facile à transporter.

Le biopropane est un gaz propane bio, c’est-à-dire une forme plus écologique et durable du propane. Ce gaz propane est produit exclusivement à partir de matières durables. Ce bioPROPANE est notamment composé de déchets issus de l’industrie à 68% (huiles de cuisson et de graisses animales), et d’huiles végétales à 32%. Ces différentes matières sont issues de la biomasse, d’où l’appellation « bio » associée au propane. Une fois récoltée dans les raffineries de biocarburants, cette biomasse subit une opération d’hydrotraitement (Hydrotreated Vegetable Oils – HVO). Ce processus chimique permet d’obtenir plusieurs produits dont le biopropane. Le biopropane va ensuite être conditionné, stocké et transporté de la même façon que le propane classique.

Côté pratique, le propane et le biopropane sont dotés des mêmes propriétés chimiques. Cela signifie que les installations fonctionnant au gaz propane sont compatibles avec le biopropane. Vous n’aurez donc pas besoin de changer vos équipements si vous souhaitez consommer plus vert et passer au biopropane. Un avantage économique de taille.  De plus, cette nouvelle énergie est polyvalente, car elle s’adresse à des typologies de clients variés que ce soit des particuliers, des industriels, des agriculteurs ou encore des collectivités. Le biopropane est adapté aux usages domestique ainsi qu’industriel.

 

Le rDME ( diméthyléther renouvelable )

Le DME (diméthyléther) est un carburant qui peut être produit à partir de nombreuses sources : gaz naturel, charbon, biomasse etc. Il est considéré comme un substitut potentiel des hydrocarbures. Ses propriétés sont les suivantes :

  • Liquéfaction à -25°C ou à 6 atm : aussi facile à stocker et à transporter que du GPL.
  • Indice de cétane (85-96) supérieur à celui du diesel : adapté aux moteurs diesels.
  • Se dégrade rapidement dans l’atmosphère (quelques heures) : ne provoque pas d’effet de serre.
  • Ne contient pas de soufre : ne dégage pas d’oxydes de soufre (SOx) lors de la combustion.
  • N’a pas de liaison directe carbone-carbone : ne dégage pas de suie ou de particules lors de la combustion.

Ces propriétés ainsi que la possibilité de le produire à partir de nombreuses sources dont la biomasse en fait un carburant vert très prometteur.

La société Oberon Fuels Inc de Californie est la première entreprise à offrir de manière commerciale en Amérique du Nord, du rDME ( diméthyléther renouvelable ) fabriqué à partir de la biomasse qui mélangé au propane jusqu’à une teneur de 20% réduit de façon significative l’indice carbonique du propane le rendant très proche de la carboneutralité tout en permettant le fonctionnement de vos équipements sans exiger des modifications à ceux-ci.

Un effort vital

L’Association québécoise du propane favorise le développement de projets de propane renouvelable au Québec et en informer les consommateurs et l’ensemble des parties prenantes à l’enjeu de la réduction des GES. Il s’agit d’un effort vital qui permettra de mettre de l’avant la production et la distribution d’une énergie renouvelable dans le cadre de la transition énergétique du Québec.

L’AQP et ses membres travaillent sur différents projets qui pourraient permettre à l’industrie d’importer du bio-propane, propane renouvelable ou diméthyléther renouvelable dans un effort de décarbonation pour le Québec. Les conditions dapprovisionnements et de fabrications de lindustrie nordaméricaine de produits renouvelables devraient s’améliorer dans un moyen avenir pour nous permettre datteindre nos objectifs.