Comment le propane est-il distribué ?

Le parcours du propane commence en amont dans les puits de pétrole et de gaz. Il est habituellement extrait des puits de gaz naturel sous forme de liquides de gaz naturel (LGN). Environ 85 % du propane canadien est extrait sous forme de LGN dans des stations de forage de l’Ouest. Au Canada, le propane est traité selon une norme industrielle universelle appelée « HD-5 ». Une fois le propane traité selon cette norme, il n’existe aucune différence chimique notable entre le propane vendu par un distributeur d’un bout à l’autre de la chaîne de distribution.

Après les processus d’extraction et de traitement, le propane entre dans la chaîne de distribution. Il est transporté à partir du lieu de stockage vers les dépôts de distribution par pipeline, train, bateau ou camion. Les distributeurs en bout de chaîne se procurent le propane auprès de dépôts. Les gros distributeurs en bout de chaîne disposent habituellement de leurs propres locaux de stockage en surface, ce qui leur permet de se procurer et de stocker aisément de grandes quantités de propane.

Les petits distributeurs, quant à eux, utilisent des terminaux d’accès public ou ils se procureront du propane auprès d’un grand distributeur local. Le gaz propane est disponible à peu près partout au Québec puisque de nombreux distributeurs assurent la livraison du propane à domicile ou dans les entreprises sur l’ensemble du territoire. Les utilisateurs modestes ont accès à des réservoirs préremplis ou ils peuvent faire remplir leur réservoir à de nombreux points de remplissage. Il s’agit donc d’un secteur très concurrentiel à multiples paliers, qui procure aux consommateurs une énergie abordable, abondante et polyvalente, ainsi qu’un bon choix de fournisseurs locaux qui créent environ 2 000 emplois au Québec.

Stockage et usages

À la température et à la pression normales, le propane se trouve sous forme gazeuse. Il se transforme en liquide lorsqu’il est refroidi et légèrement pressurisé (environ deux fois la pression d’un pneu de camion normal). Il est entreposé et transporté sous sa forme liquide compressée, mais lorsqu’on ouvre un robinet pour le laisser sortir d’un réservoir sous pression, il se vaporise sous forme de gaz pour être utilisé. De plus, le point d’ébullition particulièrement bas du propane (-40 ºC) lui confère l’avantage de pouvoir être utilisé même pendant les hivers les plus rigoureux.